La foi en 160 questions d’enfants

VIENT DE PARAÎTRE : Comprendre & Expliquer la foi.  Ce livre répond à 160 questions. La science explique-t-elle la création d’Adam et Eve? Qu’est-ce que l’âme? Pourquoi Jésus dit qu’il est un berger? Qu’est-ce que le péché?… À travers des dialogues entre un père et son fils Paul, et une mère avec sa fille Élodie, c’est tout l’ensemble de la foi et de la vie chrétienne qui est présenté dans un style accessible et vivant.

Réalisé à partir de la rubrique La Question d’Élodie, qui a remporté un grand succès auprès des lecteurs du mensuel Transmettre depuis vingt ans, ce livre met le Catéchisme de l’Église catholique à la portée de tous. Il permettra à tous les éducateurs, parents et catéchistes, de s’appuyer sur des arguments sérieux et adaptés aux attentes des jeunes.

Commander ici

Voici l’introduction de Denis Sureau :

« Qu’est-ce que Dieu ? »
C’est ce genre de questions que posait le jeune Thomas d’Aquin à ses maîtres, selon Chesterton. Non pas qui est Dieu, mais qu’est-ce que Dieu. Devenu le grand théologien que l’on connaît, Thomas affirmera que Dieu demeure complètement inconnu. Et il se posera 3000 questions dans sa Somme de théologie, des grandes et des petites. Par exemple celle-ci : « Le sommeil et les bains adoucissent-ils la douleur et la tristesse ? » Et il était prêt à répondre humblement à toutes les questions, même les plus curieuses, comme celle-ci : « Les noms des saints sont-ils écrits dans le ciel par le doigt de Dieu pour leur honneur ? » Réponse : « Cela ne me semble pas vrai, bien qu’il n’y ait rien de périlleux à l’affirmer. »

Les 160 questions qui composent ce livre proviennent d’une rubrique de la revue mensuelle Transmettre intitulée La Question d’Élodie. Elle avait été créée par une catéchiste devenue grand-mère, très inquiète de voir ses petits-enfants éloignés de Dieu. Souhaitant rester anonyme, elle avait pris le pseudonyme de Marie Vermeille, car à l’époque, la SNCF proposait aux personnes âgées une Carte Vermeil (devenue Carte Senior) ! Mais rares étaient ses lecteurs à comprendre cette allusion ; beaucoup pensaient que c’était son vrai nom !

Depuis le rappel à Dieu de notre Marie Vermeille, la rubrique a été reprise par une catéchiste et mère de famille beaucoup plus jeune, Catherine Culot. J’ai repris et partiellement réécrit les questions de Marie Vermeille, j’en ai ajouté d’autres et rebaptisé son Élodie par Paul pour les distinguer de celles de Catherine Culot.

Il faut prendre au sérieux les questions des enfants. Elles vont souvent à l’essentiel. Et une seule réponse peut orienter une existence. « Comme il suffit d’une petite pensée pour remplir toute une vie ! » s’exclamait le philosophe Wittgenstein.