Gemma Galgani

Gemma Galgani en extase

La beauté d’une pureté fascinante du visage de sainte Gemma Galgani (1878-1903) qui orne la couverture du livre d’Hervé Roullet nous prépare à découvrir la vie extraordinaire de cette jeune mystique italienne, morte à 25 ans. On ne peut évidemment que la rapprocher des saintes Thérèse de l’Enfant-Jésus et Elisabeth de la Trinité, parties vers l’autre rive à ce même âge et à la même époque.

Pourtant, elle ne fut jamais religieuse malgré son souhait de devenir passioniste. La brève existence de cette jeune fille de Lucques (Toscane) se distingue par des charismes peu communs : d’innombrables visites de Jésus, de Marie, de son ange gardien (un véritable ami du ciel, accompagnant sa progression dans la sainteté), de saint Gabriel de l’Addolorata. Mais aussi des stigmates, des extases, la douloureuse participation à la Passion, et l’hostilité violente et terrifiante du démon – sans parler des vexations plus naturelles de certains de ses contemporains.

On sort de la lecture de la biographie fort bien documentée et agréable à lire d’Hervé Roullet animé du désir de vivre plus intensément la communion avec le Christ – même sans phénomènes extraordinaires !

Hervé Roullet, Gemma Galgani, chez Hervé Roullet (www.herveroullet.com), disponible en librairie, 208 pages, 19 €